Langues de bois #1 – Faire de la pédagogie

La nouvelle émission du Stagirite, consacrée à l’analyse de la novlangue politico-médiatique.

Poster un commentaire

Classé dans Analyses, Divertissement

Topoï #2 – Ce que dit la science est irréfutable

Le Stagirite s’attaque cette fois-ci à l’idée courante qui fait de la démarche scientifique le moyen d’acquérir des connaissances irréfutables.

Illustrations By Marion.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Mes chers contemporains : Le philosophe (BHL)

Bannière-Base1La nouvelle émission d’Usul ! Au-delà d’une énième vidéo dénonçant la supercherie BHL ou son réseau de connivences, on s’interroge ici sur les circonstances qui concourent à l’émergence et la perpétuation du phénomène BHL. Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Topoï #1 – Science sans conscience…

Le Stagirite présente une nouvelle émission, destinée à réfuter une idée reçue de manière rigoureuse et plaisante. Le premier épisode s’en prend à l’interprétation commune de la citation de Rabelais « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Êtes-vous financièrement vulnérables ?

J’ai dû l’autre matin interrompre ma revue de presse quotidienne sur la poursuite de l’affaire Hollande-Gayet-Triermachin pour lire cet article du Monde.fr, m’informant de la parution d’un baromètre sur la vulnérabilité financière des français, réalisé par une école de management, Audencia Nantes. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Analyses, Pamphlets

Doxa : Le travail

Doxa - Le travailLe septième épisode de l’émission en ligne Doxa porte sur le travail. Un bon moment à passer et plein d’idées pour cogiter dans sa tête. On y trouvera des considérations d’économie, de sociologie et de philosophie, sur fond d’une critique de la survalorisation idéologique du travail. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Analyses, Divertissement

Louons l’oisiveté, pas notre force de travail !

Solitude(s) logoLe site Solitude(s), dont le bon goût, l’intelligence de la ligne éditoriale et la qualité des publications ne sont plus à démontrer, a derechef posté un article lumineux sur le travail. J’en suis l’auteur. Y est réclamée la valorisation de l’oisiveté afin de critiquer le travail comme valeur. Toi aussi, promeus une oisiveté décomplexée : exige la retraite à 18 ans !

3 Commentaires

Classé dans Analyses